AUTISM AND DIGITAL TECHNOLOGIES

La Fondation Giorgio Deiana est fière de soutenir le projet Autisme et technologies numériques, un effort collaboratif de Il Sole Dentro Alessandria, Abilitando Onlus et de l’Université du Piémont oriental d’Alessandria, en partenariat avec l’A.I.A.S. Alexandrie A.P.S. Destiné aux adolescents atteints de troubles du spectre autistique, le projet se concentre sur un enseignement et une formation inclusifs, les préparant à une éventuelle intégration sur le marché du travail.

Progetto_autismo
pdf consultable

Les jeunes autistes présentent une aptitude naturelle pour les technologies de l’information, et la nature prévisible, sans jugement et répétitive de l’ordinateur crée pour eux un environnement d’apprentissage optimal. Reconnaissant le potentiel des outils numériques pour soutenir le développement cognitif, linguistique et social, le projet vise à tirer parti de la technologie pour atteindre des objectifs éducatifs ambitieux, en promouvant les compétences visuospatiales, l’attention et la réactivité.

Le « Projet pilote » a impliqué 17 adolescents âgés de 15 à 18 ans et s’est terminé en juillet 2023. L’identification et le regroupement étaient basés sur les capacités, et les participants ont suivi deux heures de cours hebdomadaires au Département des sciences et de l’innovation technologique (DiSIT) de l’Université. Le projet a analysé les forces et les faiblesses, formant un groupe de travail cohérent composé de tuteurs et d’éducateurs.

S’appuyant sur le projet pilote réussi, le projet final s’étend sur environ six mois et s’adresse à 20 à 25 étudiants avec deux heures de cours hebdomadaires. L’approche pédagogique, formant des groupes homogènes, reste cohérente, encadrée par un enseignant DiSIT coordonnant tuteurs et éducateurs. Au-delà des cours dispensés aux élèves, le projet intègre des réunions de mise à jour, des discussions avec les enseignants de soutien et des réunions de retour avec les familles. Une étude finale partagée, résumant l’expérience et les résultats, est prévue, parallèlement à de nouvelles initiatives comme la collaboration avec l’École de Robotique de Gênes.

En deuxième année, un parcours spécifique pour les étudiants possédant des compétences générales identifiées est introduit, alignant les avantages cognitifs sur les besoins de l’industrie. Ces compétences, telles que le souci du détail et l’analyse systématique, sont valorisées dans le secteur technologique. La collaboration avec des informaticiens vise à valoriser ces compétences pour l’entrée dans la vie active.

L’innovation du projet réside dans son approche unique :

– Il comble une lacune dans les projets éducatifs régionaux et nationaux destinés aux jeunes atteints de troubles du spectre autistique.
– Le programme d’enseignement personnalisé s’adapte aux aptitudes et capacités individuelles, offrant une flexibilité précieuse.
– La présence d’un tuteur et d’un éducateur assure un environnement protecteur, maximisant les stimuli et l’apprentissage.
– L’implication de l’université reflète le plus haut niveau de professionnalisme, favorisant l’inclusion sociale.

D’autres objectifs incluent l’extension du succès du projet à d’autres universités et associations, la collaboration avec des entreprises pour l’entrée sur le marché du travail, l’intégration de l’expérience dans les programmes scolaires et la création d’une équipe pour discuter et améliorer les approches éducatives.
Le soutien de fondations, d’entreprises et de dons privés souligne l’importance du projet. La Fondation Giorgio Deiana a exprimé le volonté de donner une continuité à l’accompagnement du projet. L’initiative bénéficie du parrainage de la Fondation VIVA, composée de la Confindustria Alessandria, de la Fondation Slala et de la Fondation Mani Intelligenti. Avec un soutien continu, le projet aspire à diriger un mouvement éducatif inclusif et innovant, en étendant son impact à travers le Piémont et sur le territoire national.

 

Menu